Une opération de sauvetage d’un genre un peu spécial s’est déroulée dans la région d’Anuradhapura, au Sri Lanka, mardi 31 octobre. Aidés de villageois, des gardes forestiers ont secouru un éléphant tombé dans un puits. Le pachyderme était prisonnier de son trou d’eau depuis trois jours. En juillet déjà, l’île avait été le théâtre d’un autre sauvetage insolite d’éléphant, puisque la marine avait dû secourir un pachyderme en pleine mer.

Les sauveteurs ont dû employer une pelleteuse pour dégager les abords du puits et ménager une pente douce, afin que l’animal puisse se hisser hors de son piège. Après trois heures d’efforts de la part des secouristes, le mammifère a enfin pu s’extirper de l’eau boueuse. 

Et pour effrayer l’éléphant et s’assurer qu’il ne revienne pas à son point d’eau et n’y retombe pas, les gardes forestiers ont tiré à blanc. Le pachyderme a rejoint la jungle toute proche à grandes enjambées.

Le Sri Lanka est victime de sa pire sécheresse en quarante ans. Le manque d’eau a poussé les éléphants à se rapprocher des hommes et des villages pour s’abreuver et se nourrir. Cet épisode extrême devrait prendre fin prochainement, selon les météorologues, avec l’arrivée des premières pluies de mousson.

A LIRE: Une crevette permet de mesurer le taux de pollution des eaux

Source link

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire