probiotiques-prébiotiques-pour-chien-chat

De plus en plus les propriétaires de chiens ou chats se préoccupent de l’alimentation de leur compagnon. Ils analysent les compositions des aliments spécifiques et recherchent les meilleurs ingrédients. D’après un sondage Américain, près de 7% des propriétaires recherchent (sur les étiquettes) les aliments qui contiennent des prébiotiques et des probiotiques

Mais quels sont les avantages ou inconvénients des prébiotiques et des probiotiques dans l’alimentation de nos animaux de compagnie ?

A ) PREBIOTIQUES

Un prébiotique favorise la croissance ou l’activité des bactéries intestinales bénéfiques à notre santé.Ce sont donc des ingrédients alimentaires non digestibles (fibres végétales) qui permettent la croissance des bactéries intestinales.Ces ingrédients sont des sucres complexes dont deux sont assez courants : l’inuline et les fructo-oligosaccharides (FOS)

L‘inuline se trouve naturellement dans la racine de chicorée, le blé, la banane, l’ail et les oignons (attention : il ne faut pas donner de l’oignon à nos animaux de compagnie). L’inuline utilisé dans l’industrie alimentaire est synthétisée à partir du sucrose ou extraite des racines de chicorée.

FOS (fructose-oligosaccharides) est un produit de la fermentation naturelle de la canne à sucre.

Avantages des prébiotiques

Lorsque les prébiotiques arrivent intacts au niveau du gros intestin, ils vont servir de nourriture pour les bactéries présentes qui vont produire des acides gras à chaîne courte (AGCC).

Ces AGCC vont favoriser la croissance des bactéries «  sympathiques » et stimuler leurs activités. De plus ces acides vont diminuer l’inflammation.

Inconvénients : les prébiotiques peuvent être un très mauvais choix pour certains animaux de compagnie

Malgré les slogans de marketing qui prétendent que les prébiotiques ne nourrissent que les « bonnes bactéries «  au niveau du tube digestif, les études montrent que ce n’est pas du tout le cas et qu’ils nourrissent aussi les bactéries nuisibles.

Sur un chien ou un chat qui n’a aucun problème au niveau du tube digestif, avec une flore bien équilibrée, les prébiotiques n’auront aucun effet secondaire.

Cependant sur un chien ou chat avec des pathologies gastro-intestinales, avec un déséquilibre de la flore bactérienne, les prébiotiques ne vont qu’aggraver le problème en nourrissant les bactéries nuisibles et augmenter ainsi ce déséquilibre.

Par exemple sur un chien atteint de candidose intestinale (le muguet),  les prébiotiques, qui sont des sucres, vont nourrir les levures responsables de cette pathologie  et vont aggraver sensiblement l’état général de l’animal.

Le type de prébiotique le plus utilisé dans les aliments pour animaux de compagnie est la pulpe de betterave. Ce n’est pas le prébiotique idéal pour l’alimentation du chien ou du chat.

Dans les aliments de très bonne qualité, on trouvera des prébiotiques de meilleure qualité issus des racines de chicorée ou l’ail.

Ce sont ces types de prébiotiques qu’il faut rechercher pour les animaux de compagnie qui ont un tractus gastro intestinal sain.

En règle général, sur un animal de compagnie sain et alimenté avec un régime de qualité, il n’est pas nécessaire d’ajouter des prébiotiques.

B) PROBIOTIQUES

Les probiotiques sont des micro-organismes vivants (bactéries et levures) qui maintiennent le niveau des bonnes bactéries du système digestif. Notre tube digestif est un organe immunitaire et ce grâce à cette flore intestinale essentielle à notre santé.

Cette flore bactérienne, appelée de nos jours microbiote, est très riche chez le chien ou le chat. Elle est beaucoup plus importante par rapport à nous être humain. Le système digestif de nos animaux de compagnie est conçu pour supporter cette énorme charge bactérienne.

Quels sont les rôles du microbiote ?

On peut distinguer 4 grandes fonctions :

  1. Digérer certains composés alimentaires comme les fibres végétales
  2. Produire certaines vitamines: K, B12, B8,…
  3. Maintenir le développement du tube digestif
  4. Maintenir et assurer le développement du système immunitaire (de défense) au niveau du tube digestif. Cette flore bactérienne est une véritable barrière antimicrobienne en contrôlant les bactéries dangereuses.

Si cet équilibre entre bonnes et mauvaises bactéries est rompu, nos animaux vont développer des pathologies gastro-intestinales et seront plus susceptibles à contracter des maladies.

On parle de symbiose lorsqu’il y a un bon équilibre, tous les rôles bénéfiques de cette flore sont présents.

On parle de dysbiose lorsque  l’équilibre de cet éco-système est rompu, les bactéries nuisibles envahissent le système digestif de votre animal entraînant une augmentation de la perméabilité de la paroi intestinale.

Que penser des aliments pour chiens et chats avec  probiotiques incorporés ?

La réponse est simple et clair : les probiotiques, contrairement aux prébiotiques, ne doivent jamais être ajoutés aux régimes alimentaires industriels destinés à nos animaux de compagnie. S’il vous arrive de voir un tel type d’aliment, il vaut mieux l’éviter et le laisser sur le rayon.

Ne gaspillez pas votre argent ! Les probiotiques sont sensibles à la chaleur (au-delà de 20°) et à l’humidité.

De ce fait lorsqu’ils sont incorporés dans un aliment (croquettes), ces micro-organismes sont morts depuis longtemps et seront d’aucune efficacité dans le tube digestif de votre chien ou chat.

La bactérie dans un probiotique doit être vivante et capable de se reproduire pour qu’elle soit bénéfique. Les processus de fabrication tue trop de bactéries vivantes, rendant ainsi les effets bénéfiques des probiotiques inutiles au moment où les aliments sont emballés et expédiés.

Sur un animal en bonne santé et bien équilibré au niveau de la digestion, il n’est pas nécessaire d’ajouter des probiotiques.

Cependant lors de  certaines circonstances ou pathologies, il est conseillé d’administrer des probiotiques pour restaurer ces bonnes bactéries essentielles au système immunitaire.

  • A la fin d’un traitement à base d’antibiotiques pour reconstituer la flore
  • Lors d’une diarrhée ou pathologies digestives (inflammation du système digestif)
  • Lors de changement de nourriture
  • En cas de problèmes cutanés ou allergies, les probiotiques vont aider à garder cette barrière intestinale contre les toxines ou allergènes.
  • Lors de flatulence

Quel probiotique ?

Utilisez des probiotiques de haute qualité et adaptés pour les animaux de compagnie. Il faut les souches adaptées pour chiens ou chats à savoir: Lactobacillus acidophilus casei, Enterococcus faecium, Saccharomyces cerevisiae.

Les souches doivent être capables de résister à l’environnement  acide de l’estomac de votre animal de compagnie.

Il faut préférer les probiotiques sous forme sèche ;

  • ils pourront ainsi se réactiver au niveau du tube digestif
  • Pas nécessaire de les garder au frais.

Les probiotiques doivent contenir assez d’organismes vivants pour coloniser l’intestin : c’est le CFU (Colony Forcing Units) indiqué sur l’emballage qui indique une estimation du nombre de bactéries ou levures viables.

La dose quotidienne pour un chien devrait être comprise entre 1 et 5 milliard en 2 prises par jour. Il faut noter qu’il est nécessaire de les donner quotidiennement car ils ne restent pas longtemps dans l’intestin.

  • Pour les problèmes aigus : de quelques jours à 3 semaines.
  • Pour les problèmes chroniques : des cures de  6 à 8 semaines avec une interruption d’une semaine entre deux cures.

Précision : il n’y a aucune contre-indication à utiliser les probiotiques.

Un bon probiotique contient aussi des prébiotiques qui vont favoriser la croissance des probiotiques. Les prébiotiques vont servir de  nourriture qualitative pour les bonnes bactéries. Vérifiez bien sur l’étiquette la présence de ces prébiotiques souvent signalés par les sigles suivants : FOS ou fructo-oligosaccharides.

Voici quelques probiotiques de bonne qualité conseillés pour vos animaux de compagnie :

FORTIFLORA* :

Boîte de 30 sachets de 1g contenant la souche Enterococcus faecium SF68 (micro-organismes vivants micro-encapsulés) utiles pour rééquilibrer la flore intestinale et lutter contre les bactéries potentiellement dangereuses.

Pour chat /

fortiflora-chatCanikur pro

canikur-proC’est une pâte orale contenant la souche (Enterococcus faecium).

Contenant également de la montmorillonite, composé minéral qui absorbe l’eau au niveau de la muqueuse intestinale, cette pâte est conseillée pour limiter la diarrhée.

Conclusion :

Votre chien ou votre chat doit avoir la majorité de ses nutriments grâce à un régime alimentaire de qualité. Cependant vous pouvez faire une à deux cures par an de probiotiques de qualité pour s’assurer que la flore intestinale soit équilibrée et le bon maintien des fonctions digestives.

Les probiotiques sont par contre indiqués pour les pathologies digestives cités plus haut ou après un traitement à base d’antibiotiques.

Ne cherchez pas à trouver une alimentation contenant des prébiotiques ou probiotiques, il vaut mieux ajouter ces compléments alimentaires à la ration alimentaire en utilisant des probiotiques de qualité cités plus haut.