Comme beaucoup d’animaux , le cheval a une organisation sociale complexe qui passe par une communication entre eux . Les oreilles de chevaux sont très mobiles et font partie des méthodes de communication dans cette espèce. 

Tous les animaux ont un langage qui leur est propre. Il leur permet d’identifier des dangers potentiels ou des sources de nourriture.

Deux scientifiques britanniques se sont intéressés sur l’influence des oreilles dans la communication chez le cheval et ont publié une étude dans Current Biology.

Une des scientifiques,Jennifer Wathan,a déclaré: « notre étude est la première à examiner un signal potentiel que n’ont pas les humains pour diriger l’attention : les oreilles ».

Pour cette étude, les chercheuses ont utilisé des photographies de chevaux à taille réelle,des profils de tête de cheval dont les oreilles étaient orientées d’un côté ou d’un autre.De part et d’autre de la photographie se trouvaient au sol deux seaux remplis de nourriture.

Les photographies ont été reproduites à taille réelle pour que les chevaux choisissent un seau de nourriture. WG est le cheval de gauche et MC celui de droite. © Wattan et McComb, Current Biology 2014 

1. 75 % des chevaux ont choisi le seau de nourriture pointé par les oreilles du cheval en photo. Cela tend donc à prouver que les chevaux font confiance à l’orientation des oreilles et plus généralement, de la tête de leurs congénères pour se diriger vers des objets précis.

Ensuite, les photos ont été traitées pour enlever les informations provenant de certaines parties du visage, à savoir les yeux et les oreilles. En effet, dans un environnement domestique, les chevaux ont souvent des parties de leur visage recouvertes par un équipement d’équitation ou des masques anti-mouches.

2. Lorsque les yeux étaient cachés, les chevaux choisissaient le bon seau dans 58 % des cas .

3. quand les oreilles étaient masquées, le choix se faisait au hasard : le cheval prenait le bon seau dans 50 % des cas.

Conclusion: « les chevaux ont besoin de voir les caractéristiques faciales détaillées des deux yeux et des deux oreilles avant d’utiliser la direction de la tête d’un autre cheval pour les guider ».

Les animaux ayant de grandes oreilles mobiles peuvent donc s’en servir pour capter l’attention. Les yeux fournissent eux aussi une information, même s’ils sont placés latéralement.

D’autres signaux comme la dilatation de la pupille et les mouvements des muscles de la face autour de l’œil pourraient fournir un message sur l’état d’attention de l’animal.

C’est la combinaison entre l’orientation de la tête, l’expression faciale, les yeux et les oreilles,qui est nécessaire  pour communiquer une attention chez le cheval.

Commentaires Facebook

6 Commentaires

  1. Il existe une race de chevaux “hors du commun” quant à leurs oreilles : en arc de cercle, terminées par un petit plumet (Kirghizistan ?). Elles se rejoignent presque sur le sommet de la tête

Laisser un commentaire