Le 21 mai 2017, Ringling Bros. Barnum & Bailey a donné sa dernière représentation. Après 146 ans d’existence, c’était le plus vieux cirque des États-Unis. La raison officieuse : la pression exercée par les associations face au traitement des animaux. Au cours des années, le cirque avait en effet essuyé plusieurs scandales autour du traitement de ses animaux. Si les ventes de billets avaient baissé en conséquence, certains spectateurs avaient néanmoins regretté cette fermeture : C’est très triste de le voir disparaître, on en garde beaucoup de souvenirs au cours de sa vie”, confiait ainsi France Dileo, une spectatrice.

Ringling était le principal opposant à une loi interdisant les animaux sauvages dans les cirques et qui avait été présentée à plusieurs reprises devant le Congrès. Deux mois avant la fermeture du cirque, elle a de nouveau été proposée par le républicain Ryan Costello et le démocrate Raul Grijalva. 

Si la loi passe, les dix-neuf cirques itinérants américains devront se séparer de plus de 200 animaux et les États-Unis rejoindront ainsi les 28 pays ayant déjà banni les animaux sauvages dans les cirques. Toutefois, presque un an après avoir été proposée, la loi n’a toujours pas été soumise au vote.

Source link