Une habitante de Moulicent, dans l’Orne, veut récupérer sa renarde, âgée de 11 ans, que les services de l’Etat lui ont retirée, a rapporté jeudi France Bleu Normandie.

Son combat avec les services de l’Etat est particulier. Une habitante de Moulicent, dans l’Orne, fait tout pour retrouver sa renarde, que les services de l’Etat lui ont retirée, a rapporté jeudi 1er février France Bleu Normandie.

Chantal avait recueilli l’animal à sa naissance, il y a 11 ans. Il lui avait été donné par un voisin qui avait trouvé une portée de renardeaux sous un tas de bois. Depuis, la renarde, baptisée Câline, était devenue un membre de la famille. “Elle mange du yaourt avec mon père, elle vient sur nos genoux, on lui fait des câlins” a témoigné Chantal.

Je l’ai recueillie, j’ai toujours pris soin d’elle, je ne comprends pas pourquoi les services de l’Etat font ça !

Le renard, considéré comme un animal sauvage et nuisible, ne peut normalement pas vivre chez des particuliers. C’est pourquoi les services de l’Etat sont venus chercher l’animal au cours d’une perquisition il y a plus d’une semaine. Des gendarmes et des membres de l’Office national des forêts sont intervenus.

Une association de défense des animaux, 4 sabots & 1 fer, vient en aide à Chantal pour qu’elle récupère sa renarde. “J’ai porté plainte sur la partie protection animale, car depuis la disparition de Câline, on ne sait même pas réellement si elle est en bonne santé”, a expliqué à France Bleu Valérie, présidente de l’association, qui a contacté une avocate spécialisée.

Me Isabelle Terrin ne comprend pas cette décision de l’Etat. D’autant plus que la renarde est en fin de vie. “On occasionne un stress traumatisant à cet animal”, s’est insurgée l’avocate. 

 

Source link

Commentaires Facebook