En janvier dernier, nous vous racontions la tragique histoire de Baron, un Rottweiler victime d’un acte d’une barbarie sans nom. Il avait été retrouvé, livré à lui-même, le nez et les oreilles découpés.  Il effectuait une longue convalescence auprès d’une clinique vétérinaire du Michigan, aux États-Unis.

Depuis, Baron a subi une intervention chirurgicale afin de reconstruire son museau et de protéger ses voies respiratoires. Nous avons obtenu de ses nouvelles. Mais avant cela, voici le récapitulatif de sa poignante histoire :

(Attention : certaines images sont difficiles.)

Janvier 2017

Une récompense de  2500$ (2324 euros) ; c’est ce que promettent les autorités de Detroit, dans le Michigan, à toute personne ayant des informations qui mèneraient à l’auteur de cet acte effrayant. Le 17 janvier dernier, un Rottweiler croisé marron est retrouvé, les oreilles et le museau arrachés.

Mark Ramos, l’enquêteur de l’association Humane Society du Michigan, décrit les faits à la chaîne Fox 2 Detroit:

Son nez a été coupé, de même que ses oreilles, laissant entrevoir son crâne. Sa queue a également été partiellement sectionnée, et ses pattes arrière étaient couvertes d’éraflures.

C’est un passant qui a remarqué le pauvre animal, visiblement perdu. En lui apportant de la nourriture, ils ont découvert avec effroi l’étendue des dégâts.

Source: Michigan Humane Society

Le chien,qui a depuis été rebaptisé Baron, est actuellement pris en charge par un vétérinaire qui fait tout son possible pour minimiser sa douleur.Dans un communiqué de presse, Mark Ramos affirme :

Il semblerait que quelqu’un ait délibérément causé ces blessures au chien, lui faisant ainsi subir d’atroces souffrances. Une telle cruauté, c’est insupportable. Nous devons défendre haut et fort les droits des animaux et prendre des mesures fortes pour que cela ne se reproduise plus.

Mais malgré la violence sans nom dont il a fait l’objet, Baron est resté tendre et attentionné. Cela pousse d’ailleurs les vétérinaires à penser que cet acte barbare n’a pas été commis par son ancien propriétaire.

dog_baron_abuse_detroit_2_censoredSource: Michigan Humane Society

Il n’y a donc plus qu’à espérer que la récompense financière permette de retrouver rapidement l’auteur de ce crime abject. Baron sera, quoi qu’il arrive, rendu disponible à l’adoption lorsqu’il aura terminé sa lente convalescence.

Février 2017 

Le 10 février 2017, la clinique vétérinaire  publiait sur sa page Twitter ce message, accompagné d’une photo :

Nous sommes heureux de vous annoncer que Baron se porte bien, deux jours après son opération chirurgicale avec le Dr. Stanley.

baron-update-1_censoredSource : Twitter / 

Chirurgienne spécialisée dans la réparation des tissus, Bryden Stanley affirme que Baron se remet en effet très bien de cette intervention et qu’il cicatrise rapidement. L’opération a consisté à lier deux morceaux de peau à l’emplacement de son nez afin de lui recréer un museau. Un bout de peau a également été cousu sous son nez afin de rétrécir ses parois nasales.

Robert Fisher, vétérinaire auprès de l’association Michigan Humane Society’s s’est quant à lui chargé de faire des points de suture au niveau de la queue du chien. Les deux médecins se sont accordés à ne pas toucher aux oreilles de l’animal, qui avaient déjà suffisamment guéri.

Bryden Stanley se dit fière du résultat esthétique et assure que l’intervention permettra au Rottweiler de mener à nouveau une vie normale. « Je trouve que son museau est plutôt joli, maintenant. Et il le sera encore plus lorsque son pelage aura repoussé. »

Concernant l’enquête visant à retrouver l’auteur de cet acte monstrueux, elle se poursuit. La récompense initiale de 2500$ (2324 € environ) promise à toute personne apportant des informations permettant de retrouver sa trace a désormais grimpé à 40 000$ (37 800 € environ).

Par ailleurs, plus de trente personnes se sont déjà manifestées pour pouvoir adopter Baron lorsqu’il sera complètement rétabli.

En France, l’article 512-1 du Code pénal prévoit une peine maximale de deux ans de prison accompagnés de 30 000 euros d’amende pour les tortionnaires d’animaux. Une peine insuffisante au regard des sanctions réservées à d’autres délits.

La Fondation 30 Millions d’Amis a lancé une pétition pour demander que l’article 512-1 du Code pénal soit révisé et que les sanctions soient aggravées. Pour la signer, cliquez ici.

Via: Fox 2 Detroit

* * *

Chez Holidog, nous voulons améliorer la vie de nos compagnons : nous vous permettons de le laisser en famille d’accueil pendant vos voyages (testez la garde), de le combler avec une box chaque mois (une box offerte ici) et de lui donner le meilleur avec notre nouveau service d’alimentation ultra-premium livré en 1h (sur invitation seulement). Merci de nous faire confiance !

* * *

Sur le même sujet

Tout le monde doit signer cette pétition pour plus de sévérité contre la cruauté envers les animaux

Source link

Commentaires Facebook