Le kangourou est connu pour être le seul animal à se déplacer en bondissant, comme s’il était sur un ressort, ce qui lui confère une allure pour le moins sympathique. Mais pourquoi ne peut-il pas marcher ?

 

Une origine de grimpeur

Il y a plus de 20 millions d’années, l’ancêtre du kangourou était un excellent grimpeur qui se déplaçait dans les arbres, de branche en branche. Il possédait également de grands pieds et des jambes solides, comme le kangourou d’aujourd’hui. Mais lorsque les forêts disparurent, il fut obligé de s’adapter à la vie sur le sol.

 

Étant donné qu’il ne pouvait pas s’enfuir face à ses nouveaux prédateurs, puisqu’il ne pouvait pas courir, il a appris à sauter, en utilisant ses grosses pattes arrière. En plus, cela ne lui demande pas beaucoup d’effort, ce qui lui permet de parcourir de longues distances à plus de 80 km/h et il peut même effectuer des sauts de 13 mètres de long et de 3,5 mètres de hauteur. Impressionnant !

Quant à ses pattes avant, peu développées, elles lui servent essentiellement à se nourrir.

A LIRE : Le loup à crinière, un canidé méconnu

1 COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.