En Amérique du Sud vivent des grenouilles qui n’ont rien à cacher. Leur peau est si transparente qu’elle laisse en effet apparaître leurs organes. C’est pourquoi elles sont surnommées “les grenouilles de verre“. 

Les raisons de cette particularité génétique n’ont pas encore été élucidées, mais deux hypothèses sont avancées. Ce serait un moyen de se cacher des prédateurs ou d’éviter les effets néfastes des rayons du soleil sur l’organisme.

Leurs œufs sont également transparents. Après la saison des amours, les femelles pondent entre vingt et trente œufs sur une feuille. Phénomène rare chez les amphibiens, c’est le mâle qui les protège jusqu’à l’éclosion. 

Ces grenouilles particulières mesurent deux centimètres en moyenne et se divisent en 150 sous-espèces. La plupart d’entre elles sont sont d’ailleurs vulnérables ou en voie d’extinction, selon l’IUCN.

a lire : Chaque année, les baleines grises effectuent la plus longue migration de mammifères au monde
Source link