Opération réussie. Un ours noir d’Asie souffrant d’une déformation rare de la langue s’est fait opérer par des vétérinaires de l’université d’Edimbourg (Ecosse), lundi 23 octobre. Les scientifiques se sont rendus en Birmanie pour ôter près de 3 kg de langue au plantigrade.

“C’était vraiment une opération inhabituelle, nous n’avions jamais vu ça sur un ours avant, mais nous ne voulions pas laisser tomber Nyan htoo”, raconte l’un des spécialiste. “Maintenant, il va être capable de manger confortablement, dormir dans une position naturelle et se déplacer plus librement pour le reste de sa vie”, reprend le Washington Post .

Nyan htoo avait été sauvé il y a deux ans par des moines birmans, alors qu’il était destiné à être vendu illégalement en Chine. Peu de temps après son sauvetage, l’ours a développé une “maladie inconnue” qui faisait grossir sa langue, détaille l’université d’Edimbourg (en anglais). Des vétérinaires ont opéré Nyan htoo en 2016 pour lui enlever une partie de sa langue, mais l’organe a continué à grossir.

A cause de cette excroissance, l’ours avait les dents abîmées et était constamment obligé de reposer sa tête pour supporter le poids de sa langue. En juin 2017, une équipe vétérinaire a décidé d’opérer à nouveau Nyan htoo. Après analyse, l’équipe a développé que le gonflement pourrait être du à une infection transmise par des moustiques appelés “éléphantiasis”. Cette infection est connue parmi les Birmans, mais n’avait jamais été remarquée chez des ours. 

A lire : trois ours s’introduisent dans une pizzeria en pleine nuit et dévalisent la cuisine

Source link

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire