La clinique vétérinaire de l’Université de Liège, au Sart-Tilman, assure 10.000 consultations par an et plus de 800 interventions chirurgicales. En 2016, elle a accueilli 9.351 animaux : 7.567 chiens et 1.784 chats dont 4.776 en médecine interne (consultations), 4.140 en chirurgie et 435 en obstétrique.

Elle a aussi assuré des soins à 52 furets, 590 lapins et rongeurs, 506 oiseaux et 103 reptiles. Tous les propriétaires d’animaux domestiques communs mais aussi de NAC (Nouveaux Animaux de Compagnie) peuvent donc se rendre à cette clinique 24h sur 24. Les vétérinaires de Wallonie, de Belgique et des pays limitrophes y envoient leurs cas complexes dont la prise en charge clinique exige des équipements sophistiqués et un avis médical multidisciplinaire.

Ces dernières années, le succès était tel que les salles d’attente étaient prises d’assaut et qu’il fallait de nombreuses heures avant d’être pris en charge. Et les soins se faisaient dans des conditions difficiles.

« L’Université de Liège est la seule en Belgique francophone à organiser la formation clinique vétérinaire et à délivrer ce diplôme. Elle se dote du nec plus ultra en matière de soins aux animaux. Et la nouvelle clinique sera la seule en Belgique francophone associée à une Faculté de Médecine vétérinaire », se félicite le Recteur, Albert Corhay.

Quelque 66 personnes y travaillent quotidiennement à savoir 44 médecins vétérinaires et 22 assistants administratifs, techniques et de soins aux animaux, sans compter les 500 étudiants en stage en 2 e et 3 e années de master.

L’animal proche de l’humain

« La médecine vétérinaire est de plus en plus spécialisée et tend à se rapprocher davantage de la médecine humaine. La nouvelle clinique permettra aussi de développer de nouvelles disciplines comme la physiothérapie, la cardiologie interventionnelle et l’imagerie médicale dans les meilleures conditions de biosécurité », ajoute le doyen Georges Daube.

La Faculté de Médecine Vétérinaire a déménagé il y a 25 ans de Bruxelles (Cureghem) pour s’établir à Liège, au Sart-Tilman. Mais désormais, la clinique vétérinaire ne répond plus aux normes actuelles, notamment en termes d’espaces et de biosécurité. Place donc à la nouvelle clinique dont la pose de la première pierre a eu lieu ce vendredi 10 juin 2017 en présence des autorités de l’ULg et du ministre wallon de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Jean-Claude Marcourt.

Il s’agira d’une infrastructure de pointe, un des équipements les plus modernes en Europe, entièrement dédié aux soins aux animaux de compagne, en ce compris les NAC (iguanes, lézards, hamsters, serpents…), unique en Fédération Wallonie-Bruxelles, qui représente un investissement global de 18 millions d’euros.

C’est la part la plus importante d’un plan d’investissement de 24 millions d’euros de l’Université de Liège à la Faculté de Médecine vétérinaire, qui comprend également la mise en place du FARAH (Fondamental and Applied Research for Animals & Health), centre de recherche interdisciplinaire dédié à la médecine vétérinaire comparée, aux productions animales durables et à la santé publique vétérinaire.

Source link

Commentaires Facebook