Il n’existe qu’en Australie et en Nouvelle-Guinée. C’est l’un des animaux les plus primitifs sur Terre, inchangé depuis l’ère des dinosaures.

Découverte du méconnu échidné.

 

Physiologiquement déjà, cet animal extrêmement rare se démarque.

Avec l’ornithorynque, il est l’un des deux seuls mammifères à pondre des oeufs, mais les siens éclosent dans une poche, similaire à celle des kangourous.

Il n’a pas de mâchoires, seulement un long bec avec lequel il aspire sa nourriture, et sa température corporelle est la plus basse de tous les mammifères.

Son corps est couvert de piquants, y compris son pénis, qui possède quatre extrémités. La femelle, elle, possède un seul orifice pour toutes les fonctions corporelles.

Échidné à protéger

Cet animal a déjà rencontré le prince Harry l’acteur et Alexander Skarsgard.

Chassé et mangé par les tribus indigènes et possédant une biologie rendant la reproduction difficile, il n’en existe aujourd’hui plus que 10 000 individus.

Mais l’université de Queensland vient de réussir à mettre au point le premier programme de reproduction de l’espèce. 14 bébés sont nés en 5 ans, offrant un espoir pour sa préservation.

L’échidné est l’un des animaux les plus uniques au monde.

Source link

Commentaires Facebook