jeux-chats-

 

Qu’ils soient encore petits ou bien adultes, les chats sont de grands joueurs et s’amusent d’un rien. Le jeu est un moment crucial dans leur développement mais aussi pour leur santé ainsi que pour renforcer le lien qui vous unit. Voici donc quelques astuces pour distraire votre matou et faire de cette activité ludique un instant privilégié entre lui et vous.

Les jouets

Ils peuvent s’amuser avec leur queue ou même leur ombre et courir sans raison mais même s’il leur en faut peu pour se distraire, les chats apprécient particulièrement certains jouets, très simple, mais qui peuvent leur garantir des heures d’amusement.

Les plus efficaces (et les moins coûteux) restent les petites peluches en forme de souris qui réveillent leur instinct de chasseur, les balles pour chat en caoutchouc, en mousse ou rebondissantes ou encore une simple balle de ping pong. Des objets qui ne nécessitent même pas la présence d’un humain pour que votre matou s’en serve. Certains objets du quotidien peuvent aussi avoir un aspect ludique à ne pas sous-estimer comme le fameux bouchon de liège, une boulette de papier, une ficelle, etc.

Le jouet Chatter est spécialement adapté pour amuser votre chat et pour lui donner envie de jouer pendant votre absence.

jeu-casse-tete-chatter

 

Plus encombrants mais pas moins efficients, les tunnels dans lesquels ils peuvent se tapir ou courir et les arbres à chat constituent un terrain de jeu très apprécié. Ces derniers permettent à la fois de dormir, de prendre de la hauteur, de se cacher et de faire ses griffes. Là encore, une alternative irrésistible pour la plupart des chats bon marché existe : la boîte en carton. Vous pouvez la laisser ouverte ou bien la fermer et y découper des trous par lesquels il pourra passer.

Enfin, le laser reste indémodable et rendra toujours fou votre chat. Attention toutefois à ne pas l’épuiser complètement et surtout, ne jamais le lui projeter dans les yeux !

Laser automatique Bolt pour chat FroliCat

Le mobilier

Si l’aspect ludique de tous ces objets est évident, il ne faut pas non plus négliger l’importance de l’exploration chez le chat. C’est aussi par le biais de cette activité qu’il se divertit. Vous pouvez ainsi optimiser votre intérieur pour qu’il accède à des recoins sombres et isolés (sous un canapé ou une commode, dans un placard) sans risque de rester coincé car il saura parfois y rentrer mais pas en ressortir.

De même, lui laisser la possibilité de prendre de la hauteur sur les meubles (bibliothèque, étagères). Bien qu’il soit agile, il reste nécessaire de les laisser accessibles sans risques pour lui ou les objets qui s’y trouveraient.

Non seulement ces endroits deviendront des points d’observation privilégiés mais il pourra s’y sentir suffisamment à l’aise pour y dormir. Pour plus de confort, il existe des couchettes à suspendre aux fenêtres ou aux radiateurs que votre matou adorera sûrement.

Comment le solliciter ?

chat jouer

Agiter, faire glisser rapidement ou lancer un petit objet (il ne s’agit surtout pas de lui faire peur et qu’il associe cette séance de jeu à une menace) dans son champ de vision saura éveiller sa curiosité et son envie de jouer.

Le bruit, encore une fois sans que cela ne provoque de la crainte de sa part, comme un papier plastique qu’on frotte ou une clochette, peut l’intriguer suffisamment pour lui donner envie d’en savoir plus et de s’amuser avec l’objet en question.

Enfin, les jouets contenant de l’herbe à chat (cataire) ne sauront le laisser passif bien longtemps.

Un chat qui ne veut pas jouer vous le fera très vite comprendre par une indifférence totale à vos tentatives.

Le jeu au fil des âges

Chez le chaton, le jeu est non seulement naturel puisque la découverte de son environnement va représenter autant de stimuli mais c’est également une étape très importante dans l’apprentissage des limites et dans la sociabilisation. Il doit pouvoir se divertir seul mais aussi vous associer à cette activité. Veillez cependant à ne pas faire trop intervenir vos mains près du jouet pour qu’elles ne soient pas identifiées comme des proies et à ce que votre boule de poils tire de la satisfaction de cet exercice, en le laissant repartir avec le jouet, par exemple, que le jeu ne devienne pas synonyme de frustration.

Le temps passé à jouer va certainement réduire avec l’âge de votre chat mais cette activité reste indispensable pour sa santé car elle lui permet de se dépenser et d’entretenir sa vivacité d’esprit. Plus il vieillira, plus le chat aura tendance à devenir sédentaire car ses sens vont diminuer, son corps va changer et il va se fatiguer plus vite.

Sans le bousculer trop fréquemment, il est toutefois possible de continuer à le stimuler grâce à des jeux sollicitant moins d’énergie, comme taper dans un petit objet suspendu ou même réagir à des éléments extérieurs (un oiseau qui passe devant la fenêtre, etc.) qui feront ressurgir son instinct de chasseur. Pour cela, pensez à aménager des postes d’observation comme cités plus haut.

A LIRE : 5 raisons pour lesquelles votre chat n’utilise plus sa litière !

Source link

Commentaires Facebook