h5n8

Ce lundi 01 décembre 2014, aux Pays Bas,l’abattage préventif de quelque 50.000 volailles a été confirmé après que le virus de la grippe aviaire a été détecté dans une ferme des alentours. Ce virus étant comme étant la variante hautement pathogène H5N8.

Le commun des mortels commence à ne plus se retrouver dans tous ces sigles : H5N1,H7N7,H5N8,H10N8,……. Aussi ,essayons de simplifier tout cela et de clarifier les effets de chaque virus .

Tous ces virus appartiennent au sous-type de virus grippaux de type Influenzavirus A de la « grippe A ».

Il y a deux ans ( 2012) , il y avait essentiellement une grippe aviaire hautement pathogène que le monde entier surveillait : le H5N1 !

Durant ces 24 derniers mois , d’autres souches de grippes aviaires sont apparues : H7N9, H10N8, H5N6, H5N8, H5N3…..Et cette liste pourrait encore bien augmenter dans les prochaines années.

La grande particularité de ce type de virus aviaire est qu’il peut évoluer par cassure génétique et donner naissance à des nouveaux virus pour lesquels l’organisme n’a pas d’immunité.

En plus d’infecter les volailles domestiques , ils peuvent parfois franchir la barrière des espèces et causer des maladies chez les humains et d’autres mammifères.

Que signifie les lettres H et N dans les identifications de virus ?

virus_grippe_aviaire

H est une hémagglutinine.

N est une neuraminidase.

Ce sont deux protéines essentielles qui sont présentes à la surface du virus et qui jouent un rôle dans la pathogénie de la maladie.

L’hémagglutinine favorise l’infection en permettant au virus de pénétrer dans la cellule.Il existe 16 formes d’hémagglutinine (H1 à H16).

La neuraminidase, favorise la dissémination des particules virales en permettant de se détacher des cellules infectées . Il existe  9 formes de neuraminidase (N1 à N9) pour les virus dits de type A .

Voyons plus en détail chaque type de virus de la grippe aviaire .

H1N1( la grippe A)

H1N1

Rappelez vous de l’hiver 2008/2009 quand le virus de la grippe A (H1N1) est apparu au Mexique pour envahir la planète entière et provoquer une certaine psychose ( en rapport avec la terrible épidémie de la grippe espagnole de 1918)

Ce virus est une combinaison de gènes de virus d’origine porcine ,aviaire et humaine .

Par contre le virus de la grippe A est très contagieux entre être humains et a provoqué une pandémie tant redoutée par l’ OMS . A tel point que les laboratoires ont trouvé les moyens de fabriquer des vaccins en un temps record ,incitant les populations à se faire vacciner en urgence .

Cette campagne de vaccination fut un échec avec comme exemple la France qui a commandé 94 millions de doses pour 5 millions de personnes vaccinées seulement !

Bilan de cette pandémie : de 20.000 à plusieurs centaines milliers de morts ( difficile d’avoir des chiffres précis)

La grippe espagnole de 1918 qui a fait des dizaines de millions de morts ( 20 à 40 millions) était du également à un virus H1N1 mais non recombiné avec un animal intermédiaire. Le virus est probablement passé directement de l’oiseau à l’homme.
Ce fut un virus avec une virulence exceptionnelle qui provoquait des mortalités dans des souffrances atroces ( hémorragies pulmonaires intenses )

H2N2 la grippe asiatique ( 1957 )

Ce virus etait une combinaison entre une souche humaine et une souche aviaire ( canard ) . D’abord signalé en Chine, H2N2 a envahi Singapour , Hong Kong pour ensuite envahir les Etats Unis en jiun 1957 .

Bilan de la grippe asiatique : 4 millions de morts .

H3N2 la grippe de Hong Kong en 1968

La aussi une combinaison avec un gène de virus aviaire ( H2 vers H3) a permis à ce type de virus ( H3N2) de provoquer une épidémie mondiale en moins d’un an et occasionner la mort de plus d’un million de morts.

H5N1 ou grippe du poulet

Signalé en 1997 à HONG KONG ( 6 décès) ,H5N1 a fait parler de lui en 2003 en Asie . On a eu d’abord des épizooties chez les volailles pour ensuite avoir des cas humains.

Fort heureusement, la transmission entre êtres humains a été rare et n’a pas provoqué la aussi une pandémie tant redoutée.

Mais connaissant la capacité de mutation de ce virus , on est pas à l’abri d’un risque d’apparition d’un nouveau virus responsable d’une nouvelle pandémie.

Le bilan de l’épisode de 2003 à 2006 du virus H5N1 est d’environ de 300 morts humains ,mais des millions de volailles abattues .

H7N9 ( en 2013)

Ce type de virus a provoqué une épidémie de grippe en Chine ( 2013) avec un total de 45 décès selon l’ OMS. Mais il n’existe pas un risque de pandémie car il n’y a pas de transmission d’homme à homme contrairement au virus H1N1 .

Il provoque une forte pneumonie chez l’homme mais peu virulent chez les volailles .Ceux ci ont uniquement pour rôle de le propager .

Un vaccin est en cours d’élaboration .

Le virus H5N8 (2014)

Apparu il y a deux semaines ( mi -novembre 2014) aux Pays-Bas , il est fort probable que ce virus a été apporté d’Asie par des oiseaux migrateurs. En effet, H5N8 a été découvert dans des fientes de canard sauvage ( canards siffleurs en provenance de Sibérie ) à Kamerik , près de UTRECHT .

canard_siffleur

Cet oiseau migrateur séjourne aux Pays-Bas pendant l’hiver.

H5N8 a été détectée à au moins trois autres endroits aux Pays-Bas, tandis que des cas ont également été découverts en Grande-Bretagne et en Allemagne.

Les Pays-Bas se souviennent de la terrible épidémie de 2003 du au virus H7N7,qui avait obligé les autorités néerlandaises à abattre 30 millions de volailles.

H5N8 est-il dangeureux pour l’être humain?

H5N8 ne représente qu’un faible risque pour l’homme, il mortel pour les volailles ! Aucun cas de contamination humaine n’a été recensé dans le monde à l’heure actuelle ( décembre 2014) .

Conclusion sur H5N8

Le virus H5N8 ,par le jeu de mutations et/ou de réassortiments génétiques,pourrait devenir infectieux voire hautement pathogène pour l’Homme.

Il est difficile de le prévoir .

Pour cette raison, H5N8 fait l’objet d’une attention particulière de la part des réseaux de surveillance vétérinaire .

 

Commentaires Facebook