A Lacroix-Saint-Ouen dans l’Oise, une chasse à cour s’est dramatiquement terminé pour un cerf ..dans un jardin privé ! Traqué par des chasseurs, un cerf a trouvé refuge dans un jardin privé d’un pavillon.

Rapidement, un périmètre de sécurité a été mis en place par les gendarmes. Des images de la scène ont été tournées par un collectif anti-chasse : pendant 50 minutes, les chasseurs tentent de sortir l’animal de son refuge, en vain.

Le cerf de 150 kilos a été abattu au fusil par un chasseur de l’équipage “La Futaie des amis” ce samedi 21 octobre 2017 vers 17 heures, sous les yeux des gendarmes et des habitants du quartier.

Ce dénouement a créé l’émoi.Un riverain menace de porter plainte et les propriétaires absents mais joints par téléphone se sont montrés agacés que l’animal qui se trouvait dans leur jardin ait été abattu.“C’était facile de le laisser tranquille, ouvrir le portillon et de le faire repartir quand il n’y a plus de danger”, estime un riverain.

Le maire s’étonne.

Un arrêté municipal pris en 2006 interdisait la chasse à cour sur le territoire de la commune. “Je vais saisir le procureur et le préfet pour avoir une enquête approfondie”, déclare-t-il.

Le chasseur, lui, se défend et estime qu’un cerf aux abois est un animal dangereux. Il affirme avoir agi en toute légalité.

Mais depuis samedi, l’indignation s’est étendue aux réseaux sociaux.Un internaute a mis les coordonnées sur une affiche noire, avec la photo du chasseur responsable  et le mot ‘assassinat’ sur Twitter, Le chasseur aurait reçu 500 messages d’insultes et 150 menaces de mort.

Quel est votre sentiment sur cette triste affaire de cerf abattu ?

Source link

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire