Une naturopathe canadiene affirme avoir traité les problèmes de comportement d’un garçon de 4 ans avec un remède homéopathique controversé, le lyssinum, de la salive d’un chien enragé.

Anke Zimmerman, naturopathe, a été amenée à soigner un enfant qui avait été mordu par un chien. Le petit Jonas avait du mal à s’endormir et ses professeurs racontait qu’il se cachait sous les tables en grognant.  

“Les gens qui ont besoin de Lyssinum, aussi connu sous le nom d’Hydrophobinum, ont souvent peur de l’obscurité, des chiens, de l’eau. Ils ont du mal à s’endormir et ils sont très excités. Ils peuvent rêver de chiens, de loups ou d’une attaque par ces animaux. Cela peut même se transformer en psychose”, raconte-t-elle.  

Après avoir prescrit le produit à Jonas, la naturopathe a remarqué une nette amélioration de son comportement. Il lui a souri, l’air serein.  

Un produit controversé
“Un tel traitement constitue un risque pour la santé des consommateurs”, a déclaré Bonnie Henry, médecin et professeure agrégée de clinique à l’Université de la Colombie-Britannique. “Il n’y a aucune preuve qui montre que le Lyssinum apporte un quelconque bénéfice thérapeutique“, a-t-elle dit. “Plus important encore, je crains que si un produit contenait effectivement ce qui est suggéré, la salive d’un chien enragé, cela exposerait le patient au risque de contracter la rage, une maladie grave et mortelle.”  

La naturopathe se défend sur son blog et invoque la mythologie

“Un chien ou un loup infecté par la rage ne veut pas mordre son maître mais il ne peut s’en empêcher. La rage se retrouve aussi dans la mythologie. Une morsure de loup-garou peut aussi transformer en loup-garou. La mythologie autour des vampires est très similaire. L’homéopathie peut faire des merveilles pour les enfants ayant des troubles du comportement. C’est parce que j’ai vu d’autres cas que j’ai pu poser un diagnostic si rapidement”.  

Des “propos absurdes” pour Timothy Caulfield de la Chaire de recherche du Canada en droit et en politique de santé. Pour Bonnie Henry, le fait même de suggérer que les problèmes de comportement de l’enfant pourraient être liés à une morsure de chien est préoccupant.  

“Même si je crois que l’homéopathie peut jouer un rôle complémentaire, je crains que certaines personnes puissent retarder ou éviter des traitements efficaces en comptant uniquement sur l’homéopathie”, ajoute-t-elle.  

Une pratique courante

Le lyssinum est pourtant un produit autorisé au Canada, rappelle Phillipa Stanaway, membre du College of Naturopathic Physicians de la Colombie-Britannique.  

“Le lyssinum n’est pas exclu de la pharmacopée pour les docteurs en naturopathie en Colombie-Britannique. L’homéopathie, qui utilise ce type de substances, fait partie intégrante de la pratique neuropathique. Le lyssinum est toujours utilisé par certains médecins naturopathes aujourd’hui.”

A LIRE   Pour détecter des cancers, « le chien est un outil fantastique »

 

Source link