Sourd et quasiment aveugle, l’escargot a une manière bien spécifique de se trouver un partenaire. Il suit une traînée de bave grâce à ses antennes supérieures et inférieures qui contrôlent respectivement son odorat et son goût. Une fois le partenaire idéal trouvé, les deux spécimens passent plusieurs heures à se toucher et à se sentir. 

L’escargot étant un animal hermaphrodite, qui dispose des organes reproducteurs mâles et femelles, son procédé de reproduction est très particulier. Dans un premier temps, les deux protagonistes se poignardent avec un “dard d’amour”, un organe pointu recouvert d’un mucus qui jouera un rôle important. Par la suite, les escargots se pénètrent et se fertilisent mutuellement. 

Toutefois, devenir mère requiert de l’énergie donc les escargots cherchent à éliminer le maximum de sperme de l’autre. C’est à ce moment que le mucus survient dans le processus : il est chargé en hormones qui assurent la survie d’un maximum de sperme donc du patrimoine génétique.

Si l’accouplement dure quatre à douze heures, la gestation dure seulement trois à six jours à l’issue desquels chaque escargot pond entre quatre-vingt et quatre-vingt-six oeufs. Tous, écloront deux semaines après. Chaque escargot peut se reproduire jusqu’à six fois par an et ne devient mature qu’à deux ans. 

Source link