Les chiens et les chats ont les mêmes maladies que les humains

Le nombre d’animaux avec des problèmes de santé chroniques comme des cancers, des maladies rénales, des problèmes de reproduction ou du diabète ne cesse d’augmenter.Ils sont aussi de plus en plus nombreux à être en surpoids et à déclencher des maladies liées à cette condition.Les causes sont sans doute multiples.
De plus en plus de sédentarité, des maîtres qui pensent faire plaisir à leurs animaux en leur donnant des aliments qui les rendent malades, mais peut-être aussi la nourriture pour animaux industrielle, particulièrement les croquettes, qui contiennent parfois des composants nocifs pour la santé.
« Outre les problèmes de thyroïde, de surpoids, d’ulcères cornéens, on voit apparaître des tumeurs des glandes salivaires ou du côlon que l’on ne constatait pas il y a quinze ans », explique Ariane Garber, vétérinaire et auteure du livre « Nos chiens et nos chats malades de leurs croquettes ».

Elle accuse les fabricants de croquettes d’utiliser des farines bas de gamme, des additifs et des colorants qui favoriseraient l’apparition de ces pathologies chez nos animaux de compagnie.

La « pet-food » également touchée par des scandales alimentaires

Des industriels fabriquant de la nourriture pour animaux de compagnie, ou « pet-food » ont été plusieurs fois incriminés dans différentes affaires comme le dénonce l’association française SNAC, pour la Sécurité de Nos Animaux de Compagnie.

Son vice-président, Gérard Badin explique : « Parfois, le premier ingrédient est du maïs qui se transforme en sucre dans le corps du chien et le rend diabétique. Mais on peut aussi trouver des sous-produits animaux à base de plumes, de becs ou d’ongles et dans des croquettes fabriquées aux États-Unis nous avons relevé des traces de plomb et de bisphénol ». 

Les industriels de leur côté se défendent de fabriquer des aliments nocifs pour les animaux et estiment que ces maladies apparaissent avec l’âge et la sédentarité.

 

Les propriétaires d’animaux se tournent vers le bio

Comme pour la nourriture humaine, il y a fort à parier qu’il existe sur le marché des croquettes industrielles de bonne qualité et des produits à bas prix regorgeant d’additifs et de colorants qu’il vaut peut-être mieux éviter. 

Et pourquoi donner à son animal de compagnie ce que l’on ne mangerait pas soi-même ? C’est l’idée qu’on de plus en plus de propriétaires de chats et de chiens, qui, privilégient désormais le « fait maison » et le « bio » pour alimenter toute la famille, y compris leur compagnon à poils.

Certains industriels qui voient déjà le potentiel lucratif de ce nouveau marché ont déjà commencé à proposer des gammes de produits plus sains, plus naturels, voire estampillés et certifiés « bio » en raison de la demande de plus en plus élevée de leurs clients.

A LIRE : 14 fruits et légumes bons pour votre chien


Source link