Le chat est un animal très propre, qui passe énormément de temps à se toiletter pour libérer sa fourrure des impuretés et la débarrasser des poils morts. Or ce comportement, bien que bénéfique pour de nombreuses raisons, peut parfois provoquer la formation de boules de poils dans le tube digestif du chat, et ainsi entraîner des vomissements qui peuvent devenir un inconvénient quand ils sont excessifs.

À long terme, elles peuvent même être à l’origine de pathologies graves ( occlusions)  si le problème n’est pas pris en charge. Des solutions existent pour aider le chat à évacuer les boules de poils et éviter les complications. Découvrez quels sont les risques pour votre chat et nos conseils de prévention.

 

Les dangers pour la santé de votre chat

Lorsque le chat avale des poils en se léchant, ceux-ci ne vont pas être digérés et donc s’accumuler à l’intérieur du tube digestif au niveau de l’estomac et des intestins, ce qui peut avoir pour effet de perturber le transit intestinal ou de provoquer des perturbations comme une baisse de l’appétit, de la constipation, des régurgitations fréquentes à chroniques etc.

Les poils risquent également d’irriter la gorge du chat, engendrant une toux sèche ou des haut-le-cœur qui vont favoriser les vomissements. Les complications liées à l’ingurgitation excessive de poils peuvent même aller jusqu’à des cas plus ou moins graves d’obstruction voire d’occlusion intestinale, qui nécessiteront alors une opération.

Races à risques et facteurs aggravants

Certaines races de chat sont prédisposées à la formation de boules de poils, en particulier les chats à poils longs comme les persans, les maine coons, les norvégiens ou toute autre race de type angora. Certains chats présentent aussi des comportements compulsifs ( TOC), comme le fait de se toiletter en permanence ce qui peut évidemment aggraver le phénomène.

De plus, il existe plusieurs éléments extérieurs qui favorisent la formation de boules de poils chez le chat : l’alimentation bien sûr, mais aussi le mode de vie, la fréquence du brossage et des traitements anti parasitaires, car la présence de parasites comme les puces provoque des démangeaisons qui vont amener le chat à se gratter et se lécher davantage, il risque donc d’ingérer plus de poils. Enfin, les chats âgés sont plus exposés car leur transit intestinal est plus lent, ayant pour conséquence une moins bonne élimination des poils.

Les solutions contre les boules de poils

Un brossage quotidien est la meilleure manière d’aider le chat à se débarrasser des poils morts, et ainsi diminuer la quantité de poils avalés lors de la toilette. Pensez à vous procurer une brosse ou un peigne adapté à son pelage ; les étrilles sont aussi très efficaces pour détacher les poils morts et ont l’avantage de ne pas tirer sur la fourrure.

Si votre chat a les poils longs, il peut être intéressant de l’emmener à intervalle régulier chez un toiletteur professionnel, surtout si vous n’avez pas le temps de le brosser vous-même chaque jour. D’où l’importance d’habituer votre chat à être manipulé dès le plus jeune âge, ainsi le brossage sera même un plaisir pour lui. Une alimentation riche en fibres aide aussi à éliminer les poils ingurgités par le chat, c’est pourquoi il existe des gammes de croquettes spéciales pour chats angoras. Les fibres permettent une meilleure évacuation des poils par les selles.

L’herbe à chat et les pâtes laxatives

Pour lutter contre l’accumulation des poils et ainsi la formation excessive de boules,l’herbe à chat est un remède particulièrement efficace : cette plante, consommée naturellement par le chat, va provoquer une régurgitation ce qui n’est pas forcément très plaisant pour vous mais a le grand avantage de « purger » l’estomac du chat. C’est un excellent moyen pour évacuer les poils avalés.

Une pâte laxative contenant un lubrifiant intestinal peut aussi vous être prescrite par le vétérinaire afin d’éliminer les boules de poils à l’intérieur du tube digestif. Contrairement aux idées reçues, donner de l’huile végétale à son chat ne l’aidera pas à éliminer les poils, mais il est possible de mélanger à sa ration habituelle des courgettes bouillies, qui auront pour effet de favoriser le transit et ainsi l’élimination des poils. Enfin, il existe des friandises à base de malt conçues pour éviter la formation de boules dans l’estomac, ce qui peut constituer un moyen préventif simple et pratique.

easypill-chat-boules-de-poilsA LIRE :  5 raisons pour lesquelles votre chat n’utilise plus sa litière !

Source link

Commentaires Facebook