Baggy devient le premier chien au Royaume-Uni pour lutter contre la pollution de l’air

109

 

Un labrador du Buckinghamshire ( Sud-est de l’Angleterre)  est devenu le premier chien de compagnie au Royaume-Uni, et peut-être même dans le monde, à lutter contre la pollution atmosphérique.

Bagheera, surnommée Baggy, porte un moniteur de pollution sur son collier, ce qui signifie qu’elle est capable d’enregistrer les niveaux de pollution de l’air près du sol.

En règle générale, les détecteurs de pollution sont positionnés plus haut, comme sur les lampadaires, ce qui signifie que Baggy pourrait aider à fournir des lectures plus précises étant donné qu’elle se trouve à 0,75 mètre du sol tandis que les lampadaires ont généralement une hauteur de 2,7 mètres.

L’idée est venue des propriétaires de Baggy, le duo père et fils Matt et Tom Hunt, qui ont découvert que, selon le moniteur de Baggy, les niveaux de pollution atmosphérique sont beaucoup plus proches du sol.

«Je suis vraiment fier de Baggy, je pense que nos recherches sont vraiment importantes», a déclaré Tom, 13 ans.

Tom et Matt ont envoyé leurs conclusions au gouvernement et au conseil du comté de Buckinghamshire dans le but de mettre en évidence le fait que les jeunes enfants pourraient être plus à risque de souffrir d’asthme en raison des niveaux plus élevés de pollution de l’air plus proches du sol.

«Le but de tout cela est que Tom veut vraiment faire du bien et empêcher les jeunes enfants de souffrir d’asthme», explique Matt.

«Mais cela donne un résultat complètement différent et imparfait.

«Nous avons maintenant environ 40 à 45 heures de données, ce qui a montré que les niveaux de pollution sont environ deux tiers plus élevés plus près du sol.»

Matt a déclaré que l’idée de mettre un moniteur de pollution de l’air sur Baggy est née après que lui et Tom soient sortis ensemble un dimanche après-midi.

“Nous sommes sortis pour faire un peu de surveillance, et j’ai dit, pourquoi ne prenons-nous pas Baggy avec nous? Nous avons mis un moniteur de pollution autour de son collier et l’avons laissée surveiller les niveaux de pollution près du sol. C’est arrivé complètement par hasard. »

Le propriétaire du chien a expliqué qu’il était «très fier» de son fils et qu’il était passionné par l’environnement et l’aide aux enfants asthmatiques.

Quant à Baggy, Matt a ajouté qu’elle est “comme n’importe quel autre chien” et “nous sommes tous très fiers d’elle”.