À partir de décembre, environ 3 000 baleines grises quittent la mer de Beiring, entre la Sibérie et l’Alaska, pour rejoindre les sanctuaires mexicains de Baja California Sur afin d’y passer l’hiver et s’y reproduire. Chaque année, environ 1 500 bébés baleines naissent au large des côtes mexicaines. Ce périple de 18 000 km pour ces animaux mesurant 15 mètres de long et pesant 20 tonnes est la plus longue migration de mammifères au monde. 

Cette migration représente aussi une stimulation économique pour la région : 70 000 touristes viennent chaque année observer les baleines, rapportant 2 800 000 dollars aux sanctuaires. Outre cet avantage économique, Antonio Choy, guide touristique, a remarqué le bienfait psychologique sur les touristes : « Après avoir rencontré cet animal de la taille d’un bus, beaucoup me disent que ça a changé leur vie, parce que c’est un contact entre deux mondes, entre le monde terrestre et le monde marin. C’est vraiment très intéressant. »

A LIRE : 27 nouvelles espèces ont été découvertes dans le Grand Mekong