Dans les forêts de la région de Viru en Estonie, des guides expérimentés conduisent les visiteurs sur les traces des ours bruns qui peuplent les environs. Au nord des pays baltes, les ours avaient pratiquement disparu au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Il n’en restait plus qu’une trentaine, ils sont désormais entre 600 et 700 aujourd’hui, dont la moitié au moins dans cette zone protégée. Les touristes louent les services des guides pour passer la nuit dans des abris et observer ces animaux.

Des poissons sont cachés aux abords d’une mare pour pouvoir admirer de plus près ces animaux sauvages et craintifs. Les ours sont à la recherche de nourriture, car en automne ils font des réserves de graisse en prévision du long hiver à venir. Ils hiberneront bientôt pendant de longs mois jusqu’au printemps prochain.

Source link

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire