TEST-NT-PRO-BNP

Lorsque votre chien ou chat présente une toux ou une difficulté respiratoire, votre vétérinaire peut suspecter une maladie cardiaque comme étant l’origine de ces signes cliniques.
Parmi les examens complémentaires disponibles, votre vétérinaire peut vous proposer un test sanguin pour votre compagnon afin de confirmer cette suspicion d’atteinte cardiaque.
Ce test dose dans le sang une molécule bien spécifique, le NT-proBNP qui est une molécule augmentée lors d’atteinte de muscles cardiaques.

Le nom de ce test est Cardiopet® proBNP du laboratoire IDEXX.
Nous allons décrire brièvement l’origine de cette molécule et de sa présence lors de problèmes cardiaques.

Les marqueurs cardiaques : le BNP et le NT-proBNP

Un marqueur cardiaque est une molécule dont son dosage permet de confirmer une atteinte cardiaque. Il en existe plusieurs pour le chien ou le chat dont le NT-proBNP.
D’où vient cette molécule ?
Certaines cellules cardiaques (les cardiomyocytes ventriculaires) secrètent une molécule précurseur de la NT-proBNP pour lutter contre l’augmentation des pressions au niveau du cœur (lors d’étirement des fibres cardiaques).
Cette molécule précurseur est le proBNP.

Le proBNP est une longue chaîne d’acides aminés qui n’a pas de rôle bien spécifique à part d’être à l’origine de deux autres peptides (chaines d’acides aminés)
En effet, dès que le proBNP est libéré dans la circulation sanguine, il se divise en 2 molécules plus petites : le BNP (partie active) et le NT-proBNP (partie inactive, sans rôle connu).

Voici un schéma résumant ce phénomène :

origine-NT-proBNPLe BNP de l’anglais « brain natriuretic peptide » est une hormone (peptide cérébral natriurétique) et son rôle est d’excréter le sodium par les reins.
Le BNP a un effet diurétique (augmentation de la sécrétion urinaire) et vaso-dilatateur.

C’est cette molécule qui va avoir une action positive lors d’atteinte cardiaque. D’ailleurs cette molécule est utilisée en médecine humaine comme médicaments en injection lors d’insuffisance cardiaque.
Dès qu’il y a une atteinte du muscle cardiaque, il y a une augmentation de sécrétion de BNP et NT-proBNP.

Le NT-proBNP, est une molécule inactive (sans rôle bien défini), mais qui va être dosée pour le test sanguin en médecine vétérinaire et humaine (son dosage est plus facile que le BNP).

Intérêts du dosage de la NT-proBNP en médecine vétérinaire

Le vétérinaire peut vous proposer le dosage de cette molécule (NT-proBNP) lorsqu’il suspecte une insuffisance cardiaque.
Il prélèvera un peu de sang de votre animal pour l’envoyer au laboratoire.
Interprétation des résultats chez le chien ou le chat
Les résultats sont exprimés en pmol/L (picomole par litre)
Chez le chien :
• En dessous de 900 pmol/L, il y a peu de chance qu’une atteinte cardiaque soit responsable des signes cliniques.
• Entre 900 et 1800 pmol/L, possibilité d’atteinte cardiaque, mais des examens complémentaires sont requis pour confirmer cette atteinte.
Au-dessus de 1800 pmol/L, très forte probabilité d’une atteinte cardiaque (sensibilité de 88 % et une spécificité de 77 %)
Chez le chat :
• En dessous de 100 pmol/L, il y a peu de chance qu’une atteinte cardiaque soit présente
• Entre 100 et 270 pmol/L, des examens complémentaires sont nécessaires pour confirmer une atteinte cardiaque. Le test est à répéter dans 6 mois.
Au-dessus de 270 pmol/L, très forte probabilité d’une atteinte cardiaque (sensibilité de 94 % et une spécificité de 86 %)
La valeur du NT-proBNP augmente avec la sévérité de l’insuffisance cardiaque.

Attention : ce test ne permet pas de déterminer le type de maladie cardiaque, mais  juste confirmer qu’il y a une pathologie cardiaque !

Si la suspicion de problème cardiaque est confirmée, le vétérinaire fera d’autres examens complémentaires pour définir le type de maladie cardiaque dont souffre le chien ou le chat :
• Radiographie thoracique
• Echographie cardiaque
• Electrocardiogramme (ECG)
Ce test peut ainsi déterminer si la toux ou la difficulté respiratoire vient d’un problème cardiaque ou respiratoire.

Limites du test Cardiopet ( dosage NT-proBNP)

Attention, les résultats de ce test peuvent être influencés par différents facteurs :
• Mauvaise manipulation des échantillons de sang
• Le degré de déshydratation de l’animal
• L’hypertension
• Atteintes rénales

Exemples de maladies cardiaques détectée par ce test NT-proBNP

A) Maladie valvulaire dégénérative mitrale (MVD)

Le MVD, aussi appelé endocardiose mitrale, est la cardiopathie acquise la plus fréquente chez le chien.
La valvule mitrale va s’épaissir avec l’apparition de nodules sur les bords libres de la valve et devient moins efficace.
La conséquence est un reflux de sang du ventricule gauche vers l’atrium gauche, appelé insuffisance mitrale (IM).

A) Maladie valvulaire dégénérative mitraleLa présence d’un souffle cardiaque est caractéristique et ce sont surtout les chiens de petite race (moins de 20kg) qui sont atteints par cette atteinte cardiaque.

Les Cavalier King Charles Spaniels (CKCS) sont particulièrement prédisposés.
Les conséquences au long terme de cette IM sont une dilatation des cavités cardiaques gauches et une augmentation de la pression au niveau de l’oreillette gauche.
Cette augmentation de pression entraîne un œdème pulmonaire.

Certains chiens atteints de cette insuffisance cardiaque peuvent vivre toute leur vie sans jamais rencontrer un problème. Par contre pour d’autres, cette insuffisance peut développer des signes cliniques graves pouvant entrainer la mort.
Ces signes sont :
• toux souvent nocturne et incessante
• respiration rapide et laborieuse,
• intolérance à l’effort
• pertes de connaissances (syncopes)

Le test NT-proBNP est recommandé pour les chiens atteints de cette insuffisance cardiaque et qui n’ont pas encore développé de symptômes.

Le test va servir à prédire si le début de cette insuffisance est imminent ou pas. Elle permet de confirmer une aggravation des lésions si les signes cliniques deviennent présents.
Les chiens à risques, comme les Cavaliers King Charles, ont tout intérêt à être suivi par ce type de test pour déceler les premiers signes potentiels d’atteinte cardiaque. Cela permettra de mettre en place un traitement préventif par le vétérinaire.

Si vous constatez chez votre chien la présence de ces signes cliniques :
• augmentation du la respiration pendant le repos ou le sommeil,
• l’intolérance à l’effort
• la faiblesse
• la toux.
Je vous conseille, dans ce cas, d’aller consulter votre vétérinaire qui vous proposera peut être ce test.

B) Cardiomyopathie dilatée (CMD)

La cardiomyopathie dilatée est une affection du muscle cardiaque (myocarde) associée à une dilatation du cœur.
Plusieurs causes peuvent être responsables de cette affection et ce sont principalement les chiens de grande taille qui sont atteints de CMD.

Les races prédisposées sont: Berger allemand, Doberman, Boxer, Dogue allemand, Dogue de Bordeaux, Golden retriever, Airedale Terriers, Irish Wolfhound, Labrador retriever, Mastiff
Les boxers ont une forme particulière de cette maladie appelée cardiomyopathie arythmogène du ventricule droit.

Le cœur dilaté est responsable d’une mauvaise contraction du cœur et d’une baisse du débit de sang envoyé dans l’organisme.
Les chiens souffrant de cardiomyopathie dilatée ne montrent souvent aucun symptôme de la maladie jusqu’à ce qu’il arrive quelque chose de dramatique comme une myocardite fulminante ou une arythmie cardiaque grave.

Le chien peut alors avoir une syncope, une faiblesse soudaine ou même une mort brutale.
Le test NT-proBNP peut servir comme test de dépistage des groupes de races de chien à haut risque et permettra d’identifier les chiens qui risquent de développer une cardiomyopathie dilatée (CMD).
Si le test de dépistage est positif, le vétérinaire pourra vous proposer une échographie cardiaque voir mettre en place un dispositif de surveillance type Holter. Ce dispositif est porté par le chien pour enregistrer son rythme cardiaque (ECG) 24H/24H et en faire son étude.

Si votre chien souffre de problèmes cardiaques, votre vétérinaire vous a-t-il proposé ce test NT-proBNP ? Si c’est le cas, partagez votre expérience dans les commentaires en dessous de cet article.

Laisser un commentaire