Dans le lac Michigan ,des pêcheurs ont capturé un poisson avec des rangées de dents impressionnantes et ressemblant à ceux des humains .

Ce poisson est un pacu qui fait partie d’un groupe de  poissons tropicales vivant dans les eaux d’Amérique du Sud et vivant dans les eaux douces. Il est apparenté aux Piranhas et est réputé être un “mangeur de testicules” de l’être humain .

Cette réputation vient d’un documentaire de la chaîne Animal Planet qui relate l’agression de deux indigènes en Papouasie-Nouvelle Guinée aux niveaux de leurs parties génitales.

D’habitude ,le pacu se nourrit principalement de végétaux et de noix dans leur habitat d’origine . Végétarien il serait devenu omnivore en s’adaptant aux différents habitats.

Mais faute de trouver leurs aliments favoris lors de leur introduction dans cette région de Papouasie, ils se seraient rabattus sur les “ testicules “ ( forme de noix) de plusieurs Papous .

Maintenant cette réputation est -elle une légende ou pas ?

Certes ses morsures pourraient être dangereuses mais il est peu probable que ces poissons s’attaquent à l’homme!

pacu-lac-michigan

Comment ce poisson tropical ( Pacu) a t- il pu être pêché dans le Lac de Michigan( Amérique Du Nord )

Il est fort probable que ce poisson tropical ait été jeté dans ce lac par des propriétaires d’aquarium peu scrupuleux.

L’aquarium devenu trop petit , Ils ont probablement  choisi cette solution provoquant un grand mécontentement des écologistes.

Il faut savoir que le Pacu peut mesurer près d’un mètre et peser jusqu’à 11 kilos.

Mais ce qui impressionne le plus chez ce poisson Pacu ,c’est ses mâchoires dotées de rangées de dents comme chez l’être humain.

Ces dents sont conçues pour  écraser des fruits , des noix ,des végétaux ,des crustacés et des insectes .

La présence d’un Pacu dans le lac de Michigan ne devrait pas trop porter à conséquences pour l’environnement car il ne devrait pas survivre pendant  la saison d’hiver qui est très rude dans cette région.

Cependant si le climat devrait se réchauffer à l’avenir et qu’ils survivent , leur impact  pourrait devenir plus grave et nuirait à l’éco-système local.

Ce n’est pas la première fois que l’on retrouve le pacu en Amérique du Nord. Sa présence a déjà été constaté dans plus de 27 états .

Larguer ce type de poisson dans les cours d’eau ou lacs est illégale et cruel. Les environnements artificiels ne sont pas adaptés pour de tels prédateurs qui sont incapables de retrouver leur nourriture habituelle .

Cruel car c’est leur assurer une mort lente dans ces eaux inadaptées .

Et s’ils s’adaptent et se reproduisent , ils peuvent devenir des espèces très envahissantes déséquilibrant l’écosystème.

Ils peuvent aussi propager des maladies exotiques préjudiciables pour la faune existante.

Sa présence a aussi été constatée en Europe que ce soit en France ou au Danemark et toujours la même cause : propriétaire malveillant.

pacu-michigan

Laisser un commentaire