L’oursonne Auberta , âgée de 10 mois , a été retrouvée morte le jeudi 20 novembre 2014 en Catalogne , dans l’enclave espagnol du Val d’Aran . Elle a été opérée en début du mois de novembre afin de placer un émetteur dans l’abdomen pour suivre ses traces.

Mais il y a eu des complications post opératoires avec une difficulté de cicatrisation . L’infection est elle la cause de son décès et peut on qualifier le vétérinaire ,responsable de l’intervention,comme étant négligent ? Une autopsie nous donnera peut être un élément de réponse.

oursonne_auberta

 

Abandonné par sa mère, l’animal avait été récupéré en avril par des habitants de la région avant d’être recueilli par le parc animalier des Pyrénées et placé dans l’enclos(semi-liberté), où l’oursonne Auberta devait s’habituer à la vie sauvage.

Une caméra permettait de l’observer continuellement. La vidéo ci-dessous date du 5 novembre, soit 15 jours avant sa mort.

 

Elle avait subi une opération il y a plusieurs jours afin de placer un émetteur dans son abdomen et ainsi pouvoir suivre ses mouvements. D’après El Pais, une association écologiste dénonce une négligence vétérinaire. Le docteur en charge de l’animal n’aurait pas réalisé les procédures correctement selon cette association. 

 La cicatrice pourrait s’être rouverte au moment où l’oursonne tentant de grimper ou descendre d’un arbre se serait accrochée à une branche. Réponse peut être avec l’autopsie .

L’ours des Pyrénées est un animal en voie de disparition (moins de 30 bêtes) et de vives polémiques ont souvent lieu entre certains habitants, qui reprochent aux ours de créer beaucoup de dégâts, et ceux qui veulent voir cet animal conserver sa place dans son habitat naturel.

On peut s’interroger sur la pertinence d’avoir implanté un émetteur intra-abdominal sur l’oursonne Auberta , née dans les Pyrénées ! 

Mise à jour au 27 novembre 2014: La Faculté Vétérinaire de la UAB confirme que l’ourse est morte d’un traumatisme accidentel. ( source : kairn.com ) 

Laisser un commentaire